CHAPITRE 4 : Kart Disparus et électrique

Ce chapitre va traiter des deux catégories restantes de la liste des catégories de kart. Premièrement sera détaillée la catégorie disparue pour enfin finir cette série de chapitre sur la catégorie électrique.
Les karts disparus correspondent à des karts qui ont subis l’évolution du temps et d’une période donnée.

La première sous catégorie est la N100, nommée également Nationale 100, elle fut créée dans le but de reclasser les moteurs de 100 centimètres cubes de type CIA ou FA sans démarreur ni embrayage d’aucune sorte. Accessible seulement à partir de 15 ans, ce type de kart est composé d’un châssis libre aux normes CIK. Équipé d’un moteur libre à 2 temps de 100 centimètres cubes à refroidissement liquide, il se développait sur circuit à une vitesse de 30 chevaux. Le moteur atteignait ainsi les 19 000 tours par minutes. Munis de pneus slick sur circuit sec et de pneus pluies par mauvais temps, son poids minimum était de 150 kg avec pilote à son bord.
Cette sous catégorie a participé à sa dernier saison en 2007, la nouvelle réglementation a remplacé le bloc de 100 cm3 par des 125 cm3 avec embrayage et démarreur ce qui a valu un suppression de cette sous catégorie en 2008.

La deuxième sous catégorie à avoir disparu est la Parakart. Ce kart était exclusivement réservé aux personnes à mobilités réduites, déclarées comme handicapées, en niveau amateur. En 2002 a eu lieu la première édition au Portugal avec 17 karts bimoteurs et 24 pilotes issus d’horizons différents. De nos jours plus aucune édition de Parakart n’est réalisée. Elle n’a pas complètement disparue mais a été reléguée au rang de plus pratiquée, d'oubliée.

Kart de park events

Un kart électrique

Avec l’évolution des techniques dans le milieu automobile, et avec la préservation des énergies fossiles, les villes se sont mises de plus en plus à l’énergie renouvelable tel que l’électricité. Cette vague verte écologique déferle également sur le monde du kart. Avec l’avènement des motorisations électriques nouvelle génération, les karts ont pu en bénéficier. Ce qui a représenté un atout majeur notamment pour les karting indoor où l’absence d’émission de gaz est un atout considérable.
La première compétition de kart électrique s’est déroulée en France en 2011 au palais omnisports de Bercy à Paris. Les karts en lice étaient des ERDF Master Kart qui pouvaient se développé à une vitesse de 20 kW sur une période de temps équivalente à 15 minutes. Ils sont créés et fournis par la société Sodikart. Encore de nos jours les associations E-kart et ASTECH organisent un challenge annuel, ces derniers débuta dans les années 2006.

Si le karting vous intéresse ,Park events propose cette activité ! Afin d'en savoir plus , je vous invite à vous rendre sur ce lien.